HomeActualitésCoronavirus et alimentation: Que dit l’AFSCA ? (l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire)

Coronavirus et alimentation: Que dit l’AFSCA ? (l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire)

Peut-on contaminer/être contaminé via les aliments ?

Le risque d’infection associé aux contacts (indirects) avec des denrées alimentaires reste actuellement évalué par différentes organisations internationales de santé comme négligeable par rapport aux contacts directs (voir par exemple https://www.efsa.europa.eu/fr/news/coronavirus-no-evidence-food-source-or-transmission-route). Ce type de risque se gère notamment en appliquant strictement les recommandations et obligations existantes pour l’hygiène personnelle, pour l’hygiène alimentaire et pour l’hygiène au travail ainsi que par un nettoyage et une désinfection régulière des surfaces et objets. Le nettoyage avec du savon et à l’eau chaude est déjà hautement efficace sur le Covid-19. Nettoyer vaut toujours mieux que mal utiliser un désinfectant. La plupart des désinfectants usuels sont actifs contre le Covid-19 lorsque leurs conditions d’emploi sont respectées (voir notices d’utilisation).

Les gérants des magasins (en vrac) doivent-ils prendre des précautions particulières ?

Si la communauté scientifique s’accorde sur les éléments précités, l’AFSCA rappelle, comme elle le fait au quotidien, l’importance de respecter les bonnes pratiques d’hygiène élémentaire. Un réflexe qui permet d’éviter au maximum les contaminations, quelles qu’elles soient. Ces recommandations générales portent notamment sur l’hygiène personnelle (rester à la maison si on est malade, se laver les mains...), l’hygiène alimentaire (cuire suffisamment en surface toute viande crue…), et les recommandations de consignes de propreté et d’hygiène sur lieu de travail (nettoyer régulièrement et suffisamment les surfaces…)
Concernant le Covid-19, l’Agence, a par ailleurs demandé aux secteurs, via une note, d’appliquer strictement les recommandations et obligations existantes pour l’hygiène alimentaire et pour l’hygiène personnelle ainsi que par un nettoyage et une désinfection régulière des surfaces et objets inertes qui peuvent être en contact avec/à proximité de l’homme. Le nettoyage avec du savon et à l’eau chaude est en effet hautement efficace sur le Covid-19 pour lutter contre la transmission interpersonnelle. Le nettoyage au savon est d’ailleurs une étape primordiale avant toute désinfection. Nettoyer vaut souvent mieux que désinfecter. La plupart des désinfectants usuels sont actifs contre le Covid-19 lorsque leurs conditions d’emploi sont respectées (voir notices d’utilisation).

Est-ce qu’il y a des recommandations spécifiques pour les entreprises sur l’usage de gants ou est-ce qu’on peut dire qu’un lavage des mains régulier et correct (selon les recommandations sur notre site concernant le Covid-19) suffit ? 

Une bonne hygiène des mains est, plus encore que d'habitude, d'une importance vitale. L'accent doit donc être mis sur le lavage correct des mains à l'eau chaude et au savon, éventuellement suivi d'une désinfection. 

Même en portant des gants, une bonne hygiène des mains doit être appliquée à tout moment. Les gants peuvent parfois s’avérer être de faux amis : on se sent protégé et on pense moins à se laver/désinfecter les mains régulièrement ! 

En plus, dans ce contexte particulier lié au Covid-19, si un vendeur sert plusieurs clients sans changer de gants, il y a un risque que les gants deviennent un vecteur du virus, entre consommateurs (via les emballages) ou vers le vendeur, si celui-ci touche son visage avec les gants … 

Les gants ne vont donc pas arrêter la propagation du virus. Le simple fait de se laver les mains entre chaque client est une très bonne solution pour éviter les contaminations.

Source: http://www.afsca.be/consommateurs/viepratique/preparation/gants/