CAMPAGNE FINANCÉE
AVEC LE SOUTIEN DE
L’UNION EUROPÉENNE
L’UNION EUROPÉENNE SOUTIENT LES CAMPAGNES POUR PROMOUVOIR LES
PRODUITS AGRICOLES DE HAUTE QUALITÉ.

Définition et causes du surpoids

Il est question de surpoids quand le rapport entre la taille et le poids est disproportionné. On le calcule grâce à l’indice de Quételet (IQ) ou indice de masse corporelle (IMC). Pour les corpulences normales, l’IQ se situe entre 20 et 25. Au-dessus de 25, on parle de surpoids. L’obésité est plus grave que le surpoids : l’IQ est alors de 30 ou plus.

  • IQ < 18,5 : maigreur
  • IQ 18,5-25 : corpulence normale
  • IQ > 25 : surpoids
  • IQ 30-40 : obésité
  • IQ > 40 : obésité morbide

Le surpoids et l’obésité constituent de grands problèmes de société. Ces dernières années, les instances nationales et internationales de la santé ont tiré la sonnette d’alarme et pointé la forte hausse de la proportion de la population en état de surpoids ou d’obésité. Selon les prévisions établies par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), plus de la moitié de la population adulte occidentale sera obèse d’ici la moitié du 21e siècle. Il est impossible d’estimer les conséquences de cette nouvelle épidémie en termes de santé publique et de dépenses de soins de santé.

D’après les enquêtes belges relatives à la santé, la part des personnes en surpoids parmi la population belge est en augmentation depuis 1997 - voir figure. Cette proportion est passée de 41,3 à 48 % entre 1997 et 2013. En 2013, plus de la moitié des hommes (55 %) et deux cinquièmes des femmes (42 %) étaient en surpoids. A partir de la catégorie « 45-54 ans », plus de la moitié des adultes sont en situation de surpoids et chez les « 55-74 ans », une personne sur cinq souffre d’obésité.

Source: Belgian Health Interview Survey – Interactive Analysis (HISIA), 2011

Causes du surpoids

Les experts de santé s’accordent à dire que les principales causes du surpoids sont le fait de manger trop par rapport à ses besoins d’une part, et la sédentarité d’autre part, car faire trop peu d’exercice contribue à diminuer nos besoins énergétiques. Idéalement, il faut un équilibre entre l’énergie apportée par la nourriture et la boisson et l’énergie brûlée par l’activité physique. Chez les enfants aussi, le surpoids est devenu un gros problème. La déstructuration de l’alimentation associée à la consommation de snacks riches en calories et l’inactivité, par exemple le fait de passer de nombreuses heures devant un petit écran, entre autres, contribuent à cet état de choses. À un âge plus avancé, les enfants en surpoids peuvent connaître de gros problèmes de santé. Nous, les Belges, sommes bien conscients de notre surpoids, et quantité de choses sont rédigées à ce sujet. Que l’on veuille perdre quelques kilos ou juste faire de meilleurs choix alimentaires pour notre santé, il est parfois difficile de trouver la bonne méthode. Il existe une pléthore de régimes spéciaux, gourous, boissons, comprimés, etc. qui réclament une sacrée somme d’argent pour se débarrasser d’à peine quelques kilos. Pourtant, si nous adaptions simplement nos préparations culinaires et choisissions des denrées alimentaires saines et renfermant relativement peu de calories pour beaucoup de nutriments, nous serions déjà sur la bonne voie. Le pain fait partie de ces aliments qui contiennent relativement peu de calories pour beaucoup de nutriments. De plus, il contient des fibres alimentaires qui participent à l’établissement de la satiété, et aident de ce fait à prévenir les fringales.

Mots-clésSurpoids