CAMPAGNE FINANCÉE
AVEC LE SOUTIEN DE
L’UNION EUROPÉENNE
L’UNION EUROPÉENNE SOUTIENT LES CAMPAGNES POUR PROMOUVOIR LES
PRODUITS AGRICOLES DE HAUTE QUALITÉ.

Noix, graines et fruits

On ajoute souvent au pain des noix, des graines et des fruits, tels que des raisins secs ou des amandes. On peut également y incorporer des épices, du fromage ou encore des légumes (p. ex. des oignons). Ce genre d’ingrédients personnalise parfaitement un pain classique. Par conséquent, on compte une grande variété de pains spéciaux et de boulangerie fine. Les divers ingrédients ajoutés modifient la valeur nutritive du pain. Le pain multicéréales comporte souvent des céréales, graines et grains de plusieurs types. Voici la différence :

  • les céréales constituent la base du pain. Elles sont moulues en farine blanche ou grise, utilisée pour fabriquer le pain. Les céréales sont riches en glucides (lien) ;
  • les graines sont utilisées dans le pain mais aussi dessus pour le décorer. En principe, divers fruits, comme les pommes et les cerises, renferment une graine en leur cœur. La plupart des graines ne sont pas comestibles, à l’exception notamment des graines de tournesol et des pignons de pin. En langage populaire, on les appelle des graines mais, sur le plan botanique, ce sont des semences ;
  • les grains sont le plus souvent utilisés comme ornementation. Exemples : les grains de sésame ou de pavot. De manière générale, les grains sont riches en graisses (non saturées) et donc très nourrissants. 

+ illustrations (céréales, graines, grains)