CAMPAGNE FINANCÉE
AVEC LE SOUTIEN DE
L’UNION EUROPÉENNE
L’UNION EUROPÉENNE SOUTIENT LES CAMPAGNES POUR PROMOUVOIR LES
PRODUITS AGRICOLES DE HAUTE QUALITÉ.

Glucides

Les glucides que renferme le pain se présentent principalement sous la forme d’amidon, qui constitue une bonne source d’énergie (ou « carburant ») pour notre organisme. L’amidon est décomposé en petites molécules de glucose dans l’estomac et l’intestin, puis ces dernières sont assimilées dans le sang. L’organisme peut ensuite soit utiliser directement ce glucose, soit le stocker en réserve, car il a besoin de glucose tout au long de la journée. Sans glucose, le cerveau ne fonctionne pas, et les muscles ont eux aussi besoin de beaucoup de glucose pour bouger.

Sur les étiquettes, les glucides sont scindés en amidon et en sucres. Le pain ne contient guère plus de 1 gramme de sucres par tranche. 

Qui pense « glucides » et « source d’énergie » pense souvent « grossir ». C’est surtout dû à la mauvaise réputation que l’on a donnée aux glucides dans des régimes hypocaloriques tels que les méthodes Montignac et Atkins. Pourtant, les glucides sous forme d’amidon, comme ceux présents dans le pain, posent rarement problème. Le Conseil Supérieur de la Santé, comme l’illustre le modèle de la pyramide alimentaire (Food in Action et IPL), continue de recommander les aliments contenant des glucides comme base de notre alimentation, car ils apportent peu d’énergie par gramme et renferment une foule de vitamines et minéraux essentiels.

De plus, le pain contient aussi des fibres alimentaires, qui procurent une sensation de satiété, contribuent à ralentir la montée de la glycémie et assurent un bon transit intestinal. La prise de poids est avant tout liée à un apport énergétique inadéquat : on absorbe plus d’énergie qu’on en dépense, et l’excédent est stocké. Manger équilibré implique donc, d’une part, d’avoir un  apport énergétique conforme à nos besoins et, d’autre part, un équilibre entre la consommation de nutriments sains et d’eau. Il est recommandé de consommer des féculents (dont le pain fait partie) à chaque repas, et de les choisir de préférence complets, afin d’apporter des fibres et des glucides sous forme d’amidon à l’organisme. La quantité de féculents à consommer varie en fonction des besoins énergétiques de chacun.

 

Mots-clésGlucides